Saturday, January 12, 2013

The Upper Paleolithic Levels of the Cave of Bison

La Grande grotte/The Great Cave, Arcy-sur-Cure, courtesy Hominidés.com

Les niveaux du Paléolithique supérieur à la grotte du Bison (Arcy-sur-Cure, Yonne) : couches a à d

Francine David, Nelly Connet, Michel Girard, Jean-Claude Miskovsky, Cécile Mourer-Chauviré et Annie Roblin-Jouve
Revue archeologique de l'est
Tome 54, 2005
(link)

Abstract:

Français/French:  La grotte du Bison est présentée dans son cadre géologique et son évolution au cours du temps est proposée. Les niveaux du Paléolithique supérieur conservés dans cette cavité se situent entre un Châtelperronien récent et un niveau post-Gravettien.L’analyse pollinique des sédiments montre une succession de phases steppiques séparées par plusieurs hiatus qui correspondent vraisemblablement à des améliorations climatiques. La présence de niveaux caractérisés par une abondance de Chardons (Carduaceae) permet d’établir de fortes corrélations entre la couche D du Bison et la couche VIII du Renne, celle des ours corroborant cette hypothèse dans les deux grottes. Les autres études paléoenvironnementales mettent en évidence un contexte climatique qui évolue de la steppe froide à la steppe très froide « à mammouths ». La faune est dominée par les ours et les oiseaux proviennent pour la plupart de pelotes de régurgitation de rapaces nocturnes dont l’un d’eux devait être spécialisé dans la capture des Cincles plongeurs. L'étude du matériel lithique du D montre un déficit en produits corticaux et la répartition spatiale de l’ensemble du matériel, lithique et faunique, met en évidence deux pôles de densité, près des parois latérales. Il y a absence de foyer reconnaissable. L’ensemble suggère une fréquentation annexe de la grotte par les hommes.

English/Anglais:  This paper presents the geological framework of the Grotte du Bison and proposes its evolutionary timescale. The Upper Paleolithic levels preserved in the cavity are situated between a Late Châtelperronian and a post-Gravettian level. Palynological analysis of the sediments shows a succession of steppic phases separated by several hiatus periods which probably correspond to climatic ameliorations. The presence of levels characterised by thistles (Carduaceae) establishes a strong correlation between level D of the [Grotte du] Bison and level VIII of the [Grotte du] Renne; bears present in the two caves corroborate this hypothesis. Other paleoenvironmental studies indicate a climatic context which evolved from a cold steppe to a very cold « mammoth » steppe. The fauna is dominated by bear. Birds are primarily represented by owl pellets. One of the owl species seem to have been specialized in predation of dippers. Study of the lithic materials of level D indicates a deficit in cortical products. Spatial distribution of the lithic and faunal assemblage exhibits two concentrations of density along the lateral walls of the cave. No hearths were apparent in level D. The ensemble suggests a secondary or intermittant occupation of the cave by Humans. Translated by J.G. Enloe.

No comments:

Post a Comment

Comments have temporarily been turned off. Because I currently have a heavy workload, I do not feel that I can do an acceptable job as moderator. Thanks for your understanding.

Note: Only a member of this blog may post a comment.